Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
L'Infolettre de France Univers

Articles avec #information culturelle tag

Infolettre N° 58

10 Novembre 2016 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

Bérengère Dautun * Feydeau * Livr’Arbitres * Bertrand

Tavernier * Jean Le Gall * « L’Autre Livre »

  • Le rideau tombé (provisoirement, espérons-le) sur son très beau spectacle Je l’appelais Monsieur Cocteau, Bérengère Dautun en compagnie de Lou Guyot inaugure la salle rénovée du Funambule avec le Marronnier de la rue Caulaincourt, de Veronick Bourdoncle, histoire et non-dits de trois générations de femmes déroulée sur la toile de fond du XXe siècle. Le metteur en scène en est le même que pour le spectacle Cocteau : Pascal Vitiello. Du jeudi au samedi à 19 h 30, le dimanche à 16 h. Réservation : 01 42 23 88 83. 
  • Nouveautés chez Pardès, dans l’excellente collection « Qui suis-je ? » (sarl.pardes@orange.fr) : Valle-Inclàn, le grand dramaturge espagnol, auteur notamment des Comédies barbares représentées au festival d’Avignon en 1991 ; Montherlant ; Courteline, par Jacqueline Blancart-Cassou, récemment reçue à l’émission Français mon beau souci de Radio Courtoisie pour ses monographies de Labiche et Feydeau. À noter, à propos de Feydeau : le nouveau spectacle du Théâtre 14, Un Fil à la patte, du 8 novembre au 31 décembre. Réservation : 01 45 45 49 77.
  • La prochaine et traditionnelle soirée-dédicace de la revue littéraire non-conformiste LivrArbitres de Patrick Wagner se déroulera le vendredi 25 novembre. Le lieu n’en étant pas encore choisi, on est prié de s’informer ultérieurement auprès de la revue : livr-arbitres@outlook.fr
  • Après Alain Paucard (Allez vous faire... foot ! et la France de Jean Gabin en juillet), Jean-Pierre Colignon et ses vade-mecum du bon usage du français en août, après Yves Montenay pour la géopolitique de la langue en septembre et Jean Le Gall en octobre pour son roman les Lois de l’apogée, l’émission Français mon beau souci recevra le 14 novembre, de 10 h 45 à 11 h 45, Philippe d’Hugues, qui parlera de son dernier ouvrage Au temps de la Nouvelle Vague, recueil de chroniques cinématographiques des années 60, avec une postface de Michel Marmin (Auda Isarn, Toulouse, 320 p., 22 €). Il y sera beaucoup question aussi du film délicieux et sagace de Bertrand Tavernier, Voyage à travers le cinéma français. Trois rediffusions dans la semaine. Titre de l’émission : « Le cinéma, pilier de l’identité et de la langue française ».
  • L’événement romanesque de la rentrée ne se trouve pas plus que d’habitude sur un rayon de l’hypermarché des prix littéraires, puisqu’il s’agit des Lois de l’apogée de Jean Le Gall, saisissant tableau satirique de notre société, habité de multiples personnages à la fois emblématiques et consistants. De ce roman ô combien contemporain, la Revue des deux mondes, sous la plume de Michel Mourlet, nous dit qu’il « se situe à une époque où la « société spectacle », bien nommée et analysée avec plus ou moins de justesse par Guy Debord dans les années 60, a totalement basculé dans la société d’imposture. Cette époque, c’est la nôtre. Les vertus ostentatoires, l’humanitarisme télévisé, le partage de ceci, la transparence de cela, et la couronne de lauriers démocratiques et universels posée sur le tout, servent essentiellement à dissimuler des combats sous-marins entre crustacés ‒ grouillement de pinces et craquements de carapaces ‒ dans l’épave de la République."
  •   On a trouvé dans la boite : Dictionnaire de paléographie française et Manuel de paléographie française (Les Belles Lettres, respectivement 816 p., 45 € et 320 p., 25 €) par les archivistes-paléographes Nicolas Buat et Évelyne Van den Neste, ouvrages destinés à nous éclairer sur le déchiffrement des anciennes écritures manuscrites du français ; Histoire d’eaux, réédition en coll. de poche des pittoresques souvenirs d’un médecin thermal : Christian Dedet, qui a su mener de front cette vocation et celle d’écrivain (De Borée, Clermont-Ferrand, 256 p., 7 €) ; L’Intelligence, mode d’emploi, lumineuses réflexions de Maurice Bonnet, grand lecteur de Valéry, autour du processus de l’intellection (l’Æncre, 188 p., 21 €) ; Manuel de résistance à l’art contemporain par Alain Paucard, à la fois pamphlétaire et didactique avec humour (Jean-Cyrille Godefroy, 104 p. ,12 €) ; Le Vol de l’alouette, par James Gressier, roman qui ressemble à une autobiographie transposée, tant les détails en semblent sortir de la mémoire plus que de l’imagination (De Borée, 222 p., 18,90 €) ; Penjab, le tout nouveau et passionnant roman historique d’Éric Deschodt (Fallois, 240 p., 19 €). Ces ouvrages ont été ou seront commentés dans l’émission Français, mon beau souci.
  • Les Éditions Claire Paulhan nous informent de leur participation au 14e Salon « l’Autre Livre », salon des éditeurs indépendants, avec leurs plus récentes publications : le Journal 1944-1952 de Jacques Lemarchand, le Journal 1936-1940 d’Hélène Hoppenot, Jean Paulhan et ses environs, le Journal quotidien 21 septembre 1898 - 26 avril 1899 de Jehan Rictus. www.clairepaulhan.com. Seront également présentes les Éditions des Grands Champs de Julia Curiel, qui vous invitent le 11 novembre à 18 h, au stand B 19, à lever le verre de l’amitié.  editionsgrandschamps@gmail.com. Du 11 au 13 novembre, Halle des Blancs-Manteaux : 48, rue Vieille-du-Temple, 75004 Paris.
Lire la suite

Infolettre N° 54 - 2014

13 Octobre 2014 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

Martinet à Gautier à Jacques Laurent à Festival Dumas à la Bête du Gévaudan à Kléber Haedensà Christian Dedet

  • Retrouvez Jérôme, chorégraphie de Mélanie Mesager inspirée du roman éponyme de Jean-Pierre Martinet : extraits du spectacle, exposition autour de sa création et de l’écrivain, disparu prématurément en 1993. Les vendredi 17 octobre à 20 h 30, samedi 18 et dimanche 19 à 16 h et 20 h 30, à la Galerie Oberkampf : 103, rue Saint-Maur, 75011 Paris. www.compagniege.fr

  • Marie-Hélène Brian, grâce à qui les meilleurs spectacles parisiens parviennent à la connaissance de la presse, nous informe qu’au Théâtre du Ranelagh se joue jusqu’au 31 décembre une pièce peu connue de Théophile Gautier, Rergardez mais ne touchez pas ! dont c’est la première mise en scène (par Jean-Claude Penchenat) depuis sa création en 1847. www.theatre-ranelagh.com

  • L’émission Français, mon beau souci de Michel Mourlet n’a pas chômé en période estivale. En juillet, un hommage nourri à Roland Laudenbach, le fondateur et animateur des Éditions de la Table Ronde, à l’occasion du dossier de la revue Livr’Arbitres. En août, avec Jean Pruvost, dir. de collection chez Honoré Champion, Jean-P. Colignon, auteur d’un vadémécum sur les participes passés, et P. Chalmin (le Crétin tel qu’on le parle ou le Jargon des élites), un « spécial dictionnaires » qui fit la part belle à la « novlangue » chère à J.-Y. Le Gallou. En septembre, commémoration nationale de Brantôme : Catherine Distinguin, cheville ouvrière de la manifestation, et des spécialistes de Pierre de Bourdeille, nous ont entretenus du grand homme et de son œuvre, qui ne se limite pas aux Dames galantes. L’émission d’octobre, pour la sortie chez P.-G. de Roux de Jacques Laurent à l’œuvre, Itinéraire d’un enfant du siècle d’Alain Cresciucci évoquera l’écrivain aux multiples casquettes, suicidé en 2000. Sur Radio Courtoisie (www.radiocourtoisie.fr) lundi 20 de 10 h 45 à 11 h 45 et rediffusée trois fois dans la semaine.

  • La XXe session du Festival Alexandre Dumas de Villers-Cotterêt,se déroulera les samedi 18 et dimanche 19 octobre, avec la participation de chefs réputés. Vente-signature d’ouvrages culinaires et dumasiens, exposition de peintures, artisanat, concours de cuisine, stages et ateliers, dégustation-vente de produits du terroir. Point culminant : le dîner de gala composé de préparations figurant dans le Grand Dictionnaire de cuisine de Dumas. On notera en particulier la présence à ce festival de Jacqueline Ury, dont la Cuisine de d’Artagnan parue aux Éd. France Univers en 2003 a inauguré la formule des recettes de Dumas « revisitées » pour les cuisinières du XXIe siècle. L’ouvrage a fait des émules, séduits par la pertinence du concept. On trouvera  plus loin (second fichier) une présentation du dernier livre de J. Ury, qu’elle signera au festival avec ses autres ouvrages. Renseignements et réservation au dîner de gala : sivillers@orange.fr

  • Les amateurs de bestiaire fantastique célèbrent le 250e anniversaire de la Bête du Gévaudan, qui s’attaqua à ses premières victimes au début de l’été 1764. Les blessures infligées par ses morsures et ses griffes ne purent être attribuées à aucun animal connu, ce qui a conduit certains enquêteurs à l’hypothèse d’un psychopathe déguisé en fauve pour assouvir ses penchants. Un musée dévolu à la Bête a ouvert ses portes en 1999 dans la petite ville de Saugues (Haute-Loire).

  • La direction de Livr’Arbitres communique : « À l’occasion de la sortie de son nouveau numéro comportant un portrait consacré à Kléber Haedens, ainsi qu’un dossier intitulé « Chroniques du monde moderne ‒ Des écrivains au milieu des ruines », la revue littéraire non conforme Livr’Arbitres organise sa désormais traditionnelle soirée “apéritif et dédicaces” le vendredi 17 octobre, à partir de 20 h, au restaurant Ratatouille (168, rue Montmartre, 75002 Paris). Dans une atmosphère conviviale, les lecteurs et les curieux sont invités à rencontrer à cette occasion, autour d’un verre, les écrivains qui collaborent à la revue ou dont les ouvrages ont été évoqués dans ses colonnes. Ils pourront également acheter des livres neufs ou d’occasion et les faire dédicacer. A l’issue de la soirée, l’écrivain Alain Paucard grattera sur sa guitare quelques chansons qui lui tiennent à cœur et qu’il aime à partager. » www.livr-arbitres.com

  • Dernières parutions chez Pardès, dans la collection de monographies « Qui suis-je ? », qui s’est donné pour mission de « démaquiller l’histoire » (selon l’expression de Fabre-Luce) qu’elle soit culturelle ou politique : Oscar Wilde, Philippe Pétain, Françoia Brigneau, Jean Anouilh, Agatha Christie. sarl.pardes@orange.fr

  • On a trouvé dans la boite : L’Abondance et le Rêve, Journal 1963-1966 de Christian Dedet (Éd. de Paris, 18 €) ; Un hasard nécessaire, roman de Martin Mosebach (Grasset, 21,50 €) ; Athénée Palace, souvenirs de guerre de la Comtesse Waldeck, chez Fallois, qui publie aussi en octobre Pour Clemenceau d’Éric Deschodt. Prochainement commentés dans Français, mon beau souci.

 

Lire la suite

Infolettre N° 53 - 2014

13 Octobre 2014 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

Fête courtoise  Brantôme  Les nouveaux éditeurs  Lebovici sort de sa tombe  Carmontelle Audiberti  La femme à barbe
 Fête de la Courtoisie le 15 juin à l’Espace Champerret : 1, place de la Porte de Champerret, Paris 17e. Accès par la rue Jean Œstreicher  Métro : Champerret. RER C : Pereire. (Entrée 5 €. Gratuite sur présentation de la carte d'auditeur et pour les moins de 27 ans.) Parmi les nombreux et attrayants comptoirs de vente-signature, celui de l’émission Français, mon beau souci.Y seront présentés notamment des ouvrages récents de France Univers, Alexi-pharmaque, Balland, La Branche, L’Âge d’Homme, L’Éditeur, Pierre-Guillaume de Roux, Ravet-Anceau. Signeront leurs livres à ce comptoir : Christopher Gérard, Alfred Eibel, Gé-rard Joulié, Bernard Leconte, Olivier Maulin, Michel Mourlet, J. Sommer. Renseignements :  secretariat@radiocourtoisie.fr
 Pierre de Bourdeille, dit Brantôme. Commémoration nationale, cette année, de l’auteur des Dames Galantes à l’occasion du 400e anniversaire de sa mort. Nombreuses festivités pré-vues en la ville de Brantôme et aux environs. On y regrettera seulement l’absence d’une projection du film fort pittoresque de Tacchella, Dames galantes, réalisé en 1990 avec Isa-bella Rossellini et Richard Bohringer, plus proche de l’inspiration de Bourdeille que la fu-nèbre Reine Margot de Chéreau, projetée le jour de l’inauguration (3 juillet). À remarquer : le Prix littéraire de biographie historique, et l’accent mis sur la veine poétique de ce grand vivant aux multiples talents, typique de la Renaissance, guerrier, intrigant, bretteur, homme de Cour, séducteur boulimique, écrivain... http://amisdebrantome.fr. Courriel : con-tact@amisdebrantome.fr
 La prochaine émission de Français, mon beau souci de Michel Mourlet aura lieu en direct sur Radio Courtoisie le lundi 30 juin de 10 h 45 à 11 h 45. Au programme : suite de la série « Nouveaux éditeurs ». Invités : Pierre-Guillaume de Roux, Serge Safran. Avec l’équipe habituelle : Catherine Distinguin, Alfred Eibel, Marc Favre d’Échallens, Pierre Londiche. Rediffusée trois fois dans la semaine. http://radiocourtoisie.fr
 On a trouvé dans la boite : Deux ouvrages des Éd. Séguier consacrés aux métiers du ciné-ma : Lettres à un jeune monteur par Henri Colpi et Nathalie Hureau (200 p., 18 €) et la Vie tumultueuse des producteurs, de Yonnick Flot (456 p., 21 €), dont la couverture s’orne d’une photo de Catherine Deneuve et Gérard Lebovici, mystérieusement assassiné en 1984. Reçu également : le numéro de juin de Service littéraire, toujours aussi roboratif et réjouissant sous la houlette de François Cérésa. Il faudrait tout citer. Comme nous n’en avons pas la place, nous mentionnerons seulement, pour faire plaisir à Christopher Gé-rard, l’article de Mourlet sur Osbert et autres historiettes, intitulé « Vive l’anthropomorphisme ! »
 Dans le cadre des Petites Nuits du Domaine de Sceaux, une rareté à remarquer : Comédies en proverbes de Carmontelle, par la Cie Les Malin Plaisirs. Représentation en plein air le 27 juin. à 20 h. 01 41 87 29 71 et http://domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.net
 Dans la promotion presse de Marie-Hélène Brian, toujours riche en spectacles de qualité, nous avons remarqué le Cavalier seul d’Audiberti par la Compagnie Marcel Maréchal, avec Marina Vlady, Emmanuel Dechartre, au Théâtre 14, jusqu’au 5 juillet (01 45 45 49 77, www.theatre14.fr) et Folies vaudeville de Jean Marbeuf, avec entre autres Patrick Préjean, au La Bruyère (01 48 74 76 99, www.theatrelabruyere.com). On attend aussi avec impatience le programme du festival de Sarlat (fin juillet-début août).
 Émilie Teillaud, qui a si bien illustré le roman de Sonia Kichah (Éd. France Univers) : Te souviens-tu de moi ? et le Petit Théâtre de Hyacinthe le Fou de Michel Mourlet (Éd. Alexi-pharmaque), participe à l’exposition collective itinérante Suivez mon regard, « 30 talents féminins de l’art singulier, de l’expressionnisme et de l’artisanat d’art », organisée par L’Œil de la femme à barbe. Jusqu’au 19 juin : 105, rue Quincampoix, 75003 Paris. On pour-ra en suivre l’itinéraire sur : http://loeidelafemmeabarbe.fr ; 01 73 55 23 17 et  06 81 22 16 87 ; lafemme@loeilabarbe.fr
 L’Institut Cicéron nous informe de sa création en ces termes : « association Loi 1901 ayant vocation à permettre la prise de parole et la lucidité nécessaires à un renouveau cul-turel et politique dans notre pays. L'Institut Cicéron finance, par l'octroi de bourses, des projets, organisations et programmes ayant l'ambition de réinformer l'opinion publique sur la situation politique de la France. » L'Institut Cicéron examine les dossiers qui lui sont soumis trois fois par an et accorde des bourses de 5 000 à 30 000 €.

Lire la suite

Infolettre N° 52 - 2014

5 Avril 2014 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

 

Mascarades africaines à théâtre de printemps à Olivier Maulin à 90e anniversaire de Gabriel Bacquier à Études rebatiennes

 

  • Vient de paraître à France Univers : Mascarades africaines, Souvenirs d’un étonnant voyage, par Daniel Henriot. « En 1950, l’auteur débarque en Afrique. Plus coureur de lunes que voyageur, il déplore de n’être pas né noir et s’éprend d’une pirogue. L’équipée s’achève cinquante ans plus tard façon Radeau de la Méduse. [...] Quand les branquignols de la politique s’en mêlent, ne reste qu’un vertige de cartes fanées, bandes sonores de noms charmeurs et ancêtres imaginaires. Nimbée de la fumée du chanvre qu’un vieux chef tire de sa pipe de bambou au bord de l’Uélé, l’Afrique paraphrase Simenon : elle vous dit merde et c'est bien fait ! »Auteur de plusieurs ouvrages remarqués chez Méridiens-Klinsieck, Montbel, à la Table Ronde, salué à la fois par Jour de Chasse et le Canard enchaîné, Daniel Henriot « fait partie de ces rares écrivains qui nous hantent encore après avoir lu leurs livres ». (Le Quotidien de Paris) On trouve ses livres notamment à la Librairie Montbel : 8, rue de Courcelles 75008 Paris ; tél. : 01 45 63 04 04. Il y signera Mascarades africaines le mardi 22 avril, de 18 h à 20 h. (320 p., 24,70 €)

  • Comme d’habitude, Marie-Hélène Brian apporte à la presse un beau programme théâtral de printemps. On retient en particulier : Chat en poche, de Feydeau à l’Artistic-Athévains jusqu’au 27 avril ; Changer constamment en lumière et en flamme, montage de textes autobiographiques de Michel Onfray par Dominique Paquet, jusqu’au 19 avril au « studio » du même théâtre ; Cavalier seul d’Audiberti, mise en scène de Marcel Maréchal, au Théâtre 14, du 22 mai au 5 juillet.

  • « Des Hussards aux Cosaques », titre de la prochaine émission de Michel Mourlet, Français, mon beau souci, diffusée en direct lundi 7 avril de 10 h 45 à 11 h 45. Rappelons aux auditeurs lointains, ceux que Radio Courtoisie n’atteint pas par la modulation de fréquence, qu’ils peuvent l’écouter dans les meilleures conditions, soit par satellite, soit par Internet (www.radiocourtoisie.fr). Auteur notamment du Bocage à la nage paru récemment chez Balland,  Olivier Maulin sera l’invité du 7 avril, pour parler de ses livres et du Cercle cosaque, qu’il anime. Alfred Eibel et sa « Minute d’Alfred », Pierre Londiche le comédien-poète, Catherine Distinguin et Marc Favre d’Échallens avec leurs nouvelles des combats menés en faveur de notre langue, seront fidèles au poste.

  • À l’occasion du 90e anniversaire de Gabriel Bacquier, le 17 mai prochain, plusieurs hommages lui seront rendus : le 29 avril à Béziers, au Théâtre des Franciscains (direction Jean-Bernard Pommier), concert avec Gabriel Bacquier, Sylvie Oussenko, Olga Martinova, Jean-Bernard Pommier. Le 3 mai, la IXe Symphonie de Beethoven clôturera le Festival de Béziers, sous la direction de J.-B.Pommier, avec les solistes Nathalie Nicaud, Sylvie Oussenko, Rémi, Garin et Paolo Setti. France-Musique et l'Opéra-Comique, à Paris, rendront également hommage au célèbre baryton le jour de son anniversaire par la voix de Benoît Duteurtre et en présence du Maestro. Du 26 juin au 6 juillet, ce sera au tour d'Aix-en-Provence de le célébrer pour l'ensemble de sa prestigieuse carrière et ses trente années de présence au Festival, où il fit la plupart de ses prises de rôles : expositions, entretiens, signatures. Le 9 août, enfin, à Villers-sur-Mer (Calvados), récital de Gabriel Bacquier et de son épouse Sylvie Oussenko, dont France Univers, rappelons-le, a publié deux ouvrages : Pèlerinages et les Madrigaux de Bellone. Rencontre avec le Club Condorcet. Pour tous renseignements, prendre contact avec les lieux.

  • Écrivain collaborateur, maudit s’il en fut, Lucien Rebatet estt l’auteur notamment d’une Histoire de la musique qui fait autorité et d’un grand roman, les Deux Étendards, admiré en particulier par le gaulliste inconditionnel que fut Jean Dutourd. Vient d’être lancé un premier cahier des Études Rebatienne : textes inédits de l'auteur (préface de Margot l'enragée, le dernier roman inachevé de Rebatet, lettre, extraits de son journal), analyses de son œuvre et de son écriture. À l’appui, trois études universitaires des Deux Étendards sont proposées. Études Rebatiennes I, 216 pages, 20 € (+ 3 € de frais de port), à l'ordre des Études Rebatiennes, 10 rue Stanislas, 75006 Paris, http://etudesrebatiennes.over-blog.com/

  • Parmi les dernières nouveautés  des Éditions Pardès : Agatha Christie, Juan Peron, Pétain, Oscar Wilde, tous dans la coll. « Qui suis-je ? » ; le N° 3 des Cahiers René Benjamin, consacré à « René Benjamin journaliste ».44, rue Wilson - 77880 Grez-sur-Loing - Tél. : 01.64.28.53.38 – Téléc. : 01.64.29.11.42 -  sarl.pardes@orange.fr

  • On a trouvé dans la boite : Osbert et autres historiettes, par Christopher Gérard. À suivre...

Lire la suite

Infolettre N° 50 - 2013

18 Février 2014 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

Vigny « antique et moderne » à Cocteau à  Les Fitzgerald

Le Spectacle du Monde à La NRH à L’amour de la Sardaigne Jeunes éditeurs et nouvelles maisons d’édition

*       2013 : cent-cinquantième anniversaire de la mort de Vigny. Signalons à ce propos deux interventions majeures du poète et critique Daniel Aranjo, l’une dans l’émission Français, mon beau souci de Radio Courtoisie, l’autre au cours de la Journée d’étude «Alfred Vigny et le romantisme ». L’émission, intitulée « Vigny antique et moderne » sera diffusée le 23 septembre à 10 h 45 et rediffusée trois fois dans la semaine. Rappelons qu’on peut l’écouter à la demande sur la Toile. Le colloque se déroulera le même jour au Musée de la vie romantique, de 9 h 15 à 17 h 30 (entrée libre) : 16, rue Chaptal, 75009 Paris.

*      Reprise de l’Aigle à deux têtes. Mise en scène et jouée par Caroline Rainette avec Sébastien Poulain et quatre autres comédiens, le succès de la pièce de Jean Cocteau, dont le poète avait tiré un film célèbre, devrait pousser les entrepreneurs de spectacles à s’intéresser davantage et plus souvent à l’œuvre dramatique brillante et profonde de l’auteur de la Machine infernale. Du 10 octobre au 20 décembre, les jeudis et vendredis à 20 h 30. Théo Théâtre : 20, rue Théodore Deck, 75015 Paris. 01 45 54 00 16. www.theotheatre.com

*       Marie-Hélène Brian et le Théâtre La Bruyère nous informent des représentations (en cours) de la pièce de Renaud Meyer Zelda et Scott, l’Aventure des Fitzgerald, avec Sara Giraudeau, Julien Boisselier et Jean-Paul Bordes. 01 48 7476 99. www.theatrelabruyere.com

*      Quatrième centenaire de Le Nôtre : suite et fin ? Dans la dernière livraison de son Carnet de route (http://mourlet.blog.mongenie.com/), Michel Mourlet, tout en se souvenant de son demi-siècle de passion pour les jardins à la française, mentionne ses travaux les plus récents sur le Jardinier du Roi-Soleil, dont l’étude parue dans l’avant-dernier numéro du Spectacle du Monde : « Le Nôtre, jardinier suprême ». On peut lire également ce texte dans une version non mise en pages sur le site Papiers en ligne, en cliquant sur le lien http://0z.fr/pTxGL     

*      Jeune et nouveau patron des Éditions Atlantica et des Éditions Séguier, Jean Le Gall est aussi romancier et chroniqueur littéraire dans un magazine américain francophone. Il vient de publier chez Daphnis et Chloé, maison d’édition récemment créée (voir ci-dessous), New York sous l’occupation, auscultation d’une ville et satire d’une époque inspirées de son expérience professionnelle aux États-Unis. Il sera l’un des deux invités de l’émission Français, mon beau souci du 21 octobre prochain, l’autre étant Me Jean-Claude Amboise, l’avocat bien connu des associations de défense de la langue française, qui parlera de sa thèse de doctorat portant sur ce brûlant sujet.

*      Après le suicide spectaculaire de son fondateur Dominique Venner, la Nouvelle Revue d’Histoire continuera sa route, pilotée par l’historien Philippe Conrad, issu de l’enseignement supérieur, auteur de nombreux ouvrages, directeur de collection aux PUF et ancien directeur de séminaire au Collège interarmées de Défense (École de Guerre). NRH : 88, avenue des Ternes, 75017 Paris.

*      On a trouvé dans la boite : Voyage en Sardaigne, récit de Claude Schmitt (244 p., 20 €), nouvelle édition par une jeune maison sétoise de Sardaigne au cœur (pourquoi avoir abandonné ce beau titre ?), publié en 1976 par Alfred Eibel alors éditeur à Lausanne. Auparavant, comme nombre de jeunes écrivains et journalistes qui depuis ont fait leur chemin, Claude Schmitt avait fourbi sa première plume de journaliste sur le marbre du magazine Matulu. Le Dauphin vert, 19 bis, rue Maurice-Clavel, 34200 Sète.  

*      Bulletin de naissance. Une nouvelle maison s’installe dans le paysage éditorial : Daphnis et Chloé, alias Olivier Milliès-Lacroix, descendant de La Rochefoucauld, et Éléonore de La Grandière, petite-fille de Louis Pauwels et qui a déjà travaillé chez plusieurs éditeurs parisiens. On souhaite à leur entreprise une destinée aussi heureuse que celle des héros de Longus. 86, avenue Mozart, 75016 Paris. Relations presse : Langage et Projets Conseils, 01 53 26 42 10. pauline@lp-conseils.com

Lire la suite

Infolettre N° 51 - 2014

18 Février 2014 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

Jeunes patrons d’édition à Altenberg à Cochet dans Eurydice à Gabriel Astruc à Paul Dardé à Pièces masquées à Rohmer

=================================================

8  Nos fidèles lecteurs nous pardonneront-ils cette interruption de près de cinq mois ? Certes, notre Infolettre se définit « sans périodicité fixe », mais un rythme quasi mensuel s’était installé dans nos habitudes. Il s’est trouvé perturbé par le transfert de France Univers à La Rochelle, dans des locaux plus vastes et plus ensoleillés.

8   Après l’émission en deux parties consacrée à la Francophonie en l’Ile Maurice, où furent longuement évoqués Malcolm de Chazal et Paul-Jean Toulet par le professeur mauricien Robert Furlong et le poète Daniel Aranjo, après « le retour de la littérature épistolaire » illustré par les Nouveaux Émiles de Gab la Rafale, dernier livre de Gabriel Matzneff, Français, mon beau souci entame une série d’émissions consacrées aux « jeunes patrons d’édition ». Le premier numéro de la série s’intéressera à L’Âge d’Homme et à la succession de Vladimir Dimitrievicz. Il sera question par la suite de Séguier et Atlantica, , de Finitude, éditeur bordelais, et de quelques autres, très divers mais tous attachés à une certaine qualité de la langue. Prochaine émission en direct : lundi 10 mars de 10 h 45 à 11 h 45.

8  Vient de paraître aux Éd. France Univers :À mots couverts, à demi-mot, au bas mot..., recueil d’aphorismes, de courts croquis sur le vif, de réflexions satiriques par l’écrivain viennois de la grande époque Peter Altenberg, pilier de café, familier de Schnitzler et de Klimt. Textes réunis, traduits, préfacés et annotés par Alfred Eibel. L’ouvrage a été publié avec le concours du ministère autrichien de l’Éducation, des Arts et de la Culture (84 p., 18 €).

8  Autre parution  à France Univers : le Jardin du paradigme, par Michel Mourlet, découpage du film de docufiction l’Ordre vert réalisé par Corinne Garfin en 2003 et consacré à Le Nôtre, sa vie, son œuvre. L’ouvrage, publié à l’occasion du quatrième centenaire du Jardinier du Roi-Soleil, offre la particularité de présenter sur les pages paires une suite de citations et de notes contextuelles mises en écho avec le texte du découpage et des dialogues (160 p., 14 €). L’ouvrage, au même format que le boitier du film, est soit vendu seul, soit offert en complément du DVD (25 € au catalogue).

8  Ami de Proust, instigateur de « scandales musicaux » mémorables autour de Richard Strauss, Nijinski, Debussy, Stravinski (le Sacre du printemps), journaliste, impresario, fondateur du Théâtre des Champs-Élysées, Gabriel Astruc  est l’auteur de Mes Scandales, réédité par les irremplaçables Éditions Claire Paulhan. Collection «Tiré-à-part», 69 photos d’époque et fac-similés en couleurs. Index des noms. Tirage : 700 ex. (160 p., 26 €).

8  Pour le 220e anniversaire de la traversée de la Loire par les Vendéens, le 17 octobre 1793, connue sous le nom de “virée de Galerne”, Reynald Secher a réalisé un documentaire expliquant comment et pourquoi le Comité de salut public et la Convention décidèrent de les exterminer. Le DVD port compris : 20 €. Reynald Secher Éd. : 3, rue de Rennes, 35690 Acigné.  33 (0)2 99 62 29 90. reynald.secher@laposte.net et site : www.reynald-secher-editions.com

8  Il est encore temps d’aller applaudir Jean-Laurent Cochet dans sa mise en scène d’Eurydice d’Anouilh, jusqu’au 22 février au Théâtre 14. Loc. : 01 45 45 49 77. http://theatre14.fr

8  Le grand sculpteur Paul Dardé, élève et émule de Rodin, est-il un artiste maudit ? C’est ce qu’affirme Christian Puech, son biographe, dans un article de Thau Info, le quotidien en ligne du Pays de Thau : http://thau-info.fr. On peut le lire aussi dans nos blogues Papiers en ligne (voir ci-contre). Rappelons que Paul Dardé figure au catalogue de France Univers, ainsi qu’un autre ouvrage de C. Puech : José Mange, vivre et mourir pour la Provence.

8  Le 28 mars à 15 h, au Vingtième Théâtre, mise en lecture de C’est Byzance ! de Michel Mourlet par Jean-Pierre Savinaud, avec notamment Pierre Forest et Laurence Guillermaz, en présence de Monique de Montremy, directrice des éditions théâtrales Les Cygnes, et de l’auteur, qui signera ses ouvrages de théâtre à l’issue de la lecture. Parmi ceux-ci : Pièces masquées, quatre pièces réunies en un volume à paraître aux Cygnes en mars (L’Épreuve du feu, Marie Dorval, la Folie dure, Pierrot enfariné ou le Bal des pantoufles).

8  On a trouvé dans la boite : la monumentale biographie d’Éric Rohmer par Antoine de Baecque et Noël Herpe (Stock) dont il sera bientôt question dans Français, mon beau souci.

                                                                                                                                                  

Lire la suite

INFOLETTRE N° 49

9 Juin 2013 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

Toujours Le Nôtre à Tyrannie chérie àNouveautés chez Pardès et aux Grands Champs à Monsieur chasse à Fête courtoise

François Sentein àTristan Corbière

Parmi les nombreuses initiatives et manifestations suscitées par l’Année Le Nôtre, on relèvera la réédition du DVD de l’Ordre vert, le film de docufiction réalisé il y a dix ans par Corinne Garfin d’après  la pièce la Méditation au Jardin de Michel Mourlet, et  la publication en automne d’une édition critique d’un modèle nouveau, établie par l’auteur, pour explorer la part de l’écriture dans le film, c’es-à-dire le découpage dialogué.

La souscription lancée pour la publication du pamphlet de Bernard Leconte Tyrannie chérie aux Éd. France Univers est close depuis le 31 mai. On peut désormais commander l’ouvrage en librairie ou sur catalogue en ligne, port inclus, au prix de 17 €. www.editionsfranceunivers.com

Nouvelle vague de publication chez Pardès : un Louis XIV, un Ghelderode et un Paul Chack dans la collection « Qui suis-je ? », Édouard Berth ou le Socialisme héroïque par Alain de Benoist. Berth, disciple de Georges Sorel, est une figure du syndicalisme des origines. Quant à Paul Chack, écrivain et marin que son antibolchevisme conduisit au poteau d’exécution dressé par les communistes à la Libération, on doit sa monographie à Francis Bergeron, avec une préface de Philippe d’Hugues. sarl.pardes@orange.fr

Au Théâtre 14 se donne jusqu’au 6 juillet l’une des meilleures comédies de Feydeau : Monsieur chasse, mise en scène et jouée par Jean-Paul Tribout, avec  notamment Jacques Fontanel, Emmanuel  Dechartre. 20, av. Marc Sangnier 75014 Paris.  01 45 45 49 77.

France Univers à l’honneur dans les récitals et concerts de Sylvie Oussenko et Gabriel Bacquier en mai dernier, avec des poèmes extraits de Pèlerinages, mis en musique par Michel Decoust (création mondiale à Dunkerque en mars), et des extraits des Madrigaux de Bellone ; ces deux recueils de Sylvie Oussenko, le premier de poèmes, le second de nouvelles, ont été publiés par France Univers respectivement en 2010 et 2008. La cantatrice, également musicologue et auteur de plusieurs monographies de musiciens, publiera dans la livraison de juin 2013 de la revue Cités (PUF) un article intitulé « L’art du chant : un indicateur économique et social ? »

La 24e session de la Fête du livre de Radio Courtoisie se déroulera le dimanchje 9 juin à l’Espace Champerret, de 11 h à 19 h. À la table de l’émission Français mon beau souci, signeront leurs livres : Laurent Chollet, Christopher Gérard, François Kasbi, Bernard Leconte, Gilles Morris, Michel Mourlet. Alfred Eibel tiendra le « kiosque à journaux » où seront proposés le numéro spécial « Francophonie » du magazine Le Spectacle du Monde et des numéros récents et anciens de la revue Défense de la langue française. Laurent Chollet, réalisateur de la série « Cinéphiles de notre temps » présentera le coffret de DVD issu de la série et André Le Nôtre, pour son 400e anniversaire, sera de la fête avec le DVD l’Ordre vert.

Tout en nous signalant le « Spécial François Sentein » publié sous sa direction dans la revue Livr’Arbitres, Christian Dedet nous annonce la parution prochaine chez Edite du tome II de son Journal, l’Abondance et le Rêve (années 1963-1967), qui constitue la suite de Sacrée Jeunesse. Livr’Arbitres, Nlle série, n° 11, 6 €. Livr-arbitres@voila.fr et www.livr-arbitres.com

Les Éd. des Grands Champs nous annoncent, dans la belle lignée de leurs publications illustrées (Vie privée et publique des animaux, Clairs de lune), la parution de la Botanique parallèle de Leo Lionni (288 p., 23 €). www.editionsgrandschamps.com

Molière du second rôle en 2010, Henri Courseaux se met au service d’un de nos grands poètes les plus « maudits » : Tristan Corbière, mort à trente ans, auteur des Amours jaunes dont l’humour funèbre et déglingué et les saisissants entrechoquements de mots suscitèrent à juste titre l’admiration des surréalistes. Au Studio-Théâtre d’Asnières jusqu’au 9 juin , puis du 12 au 17 à l’Atalante , place Charles Dullin. Réservations au 01 46 06 11 90.

Prochaine émission de Français, mon beau souci : lundi 1er juillet à 10 h 45, en direct sur Radio Courtoisie, sur le thème de la Francophonie, en particulier au Luxembourg, et en allant à la découverte d’un poète belge d’expression française : Jean Kobs (1912-1981), grâce à l’un de ceux qui travaillent à mettre son œuvre en lumière, le Pr Laurent Fels. Rediffusée trois fois dans la semaine.

Lire la suite

Infolettre N° 48

5 Mai 2013 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

Sarlat 62e à Prix Lyssenko à Le projet de Mme Fioraso à Deux académiciens : Déon et Mauriac à Jérome chorégraphié

*       Du 20 juillet au 5 août, le 62e Festival de Sarlat donnera carte blanche à Jean-Paul Tribout pour dix-huit spectacles d’une grande variété d’époques, d’auteurs et de sujets. Point culminant du festival : Francis Huster mettra en scène et jouera la Guerre de Troie n’aura pas lieu de Giraudoux. Mais on verra aussi Huis clos, la plus dense et la plus forte des pièces de Sartre, et une adaptation de Bouvard et Pécuchet bien propre à aiguiser notre curiosité. Dante et Shakespeare, Cervantès et Molière se croiseront entre la Place de la Liberté, l’Abbaye Sainte-Claire, le Jardin des Enfeus et celui du Plantier. Grâce à l’auteur et metteur en scène Jean-Claude Idée, Montaigne et La Boétie seront de la fête, ce qui ne surprendra personne à Sarlat. D’autres réjouissances vous y attendent. B.P. 53, 24202 Sarlat cedex.Tél. 05 53 31 10 83. Fax : 08 11 48 34 20. festival@festival-theatre-sarlat.com Site : www.festival-theatre-sarlat.com

*      Le 20 avril, en l’Espace Léopold Bellan à Paris, a été décerné par le Comité scientifique du Club de l’Horloge, sous la présidence d’Henry de Lesquen, le Prix Lyssenko 2013. Les heureux ou plutôt malheureux lauréats sont Olivier Roy, islamologue, et Raphaël Liogier, politologue, « pour leur œuvre de dénonciation du mythe de l’islamisation ». (À rapprocher de la publication chez Pardès de Charles Martel, signalée ci-dessous.)

*      Le 6 mai de 10 h 45 à 11 h 45, l’émission de Michel Mourlet Français, mon beau souci, initialement annoncée sur Défense de la langue française et sa revue, sera consacrée à l’Association Avenir de la langue française et en particulier à son actuel combat contre l’anglicisation de notre enseignement supérieur, projet ministériel que M. Jacques Attali lui-même, peu suspect d’obsession identitaire, qualifie de « stupide et dangereux ». Avec Albert Salon, président de l’association, en compagnie de quelques intervenants de poids. Me Amboise argumentera pour le respect de la Loi Toubon. Le comédien Sébastien Poulain, qui joue actuellement au Guichet Montparnasse l’Aigle à deux têtes de Cocteau, dira de son côté son attachement à la langue portée par le théâtre. Avec les rubriques et participants habituels : Catherine Distinguin, Alfred Eibel, Marc Favre d’Échallens, Pierre Londiche. (Trois rediffusions la même semaine.)

*      On a trouvé dans la boite : Sévillanes, le chant d’amour profond pour l’Espagne de Jean Cau, réédité par Atlantica (17 €) ; À la légère, cinq ravissantes et poignantes nouvelles de Michel Déon exhumées de journaux des années 50 par une des meilleures jeunes maisons d’édition actuelles, confrère que nous saluons : Finitude (13,50 €) ;  François Mauriac : journaliste1948-1958, foisonnant tableau, par André Le Gall, de la vie culturelle et politique sous la IVe République, qui rend tristement maigrichonne notre actualité française du XXIe siècle (L’Harmattan, 26 €) ; Une Forêt cachée, par Éric Dussert, une « autre histoire de la littérature » qui s’attache à ressusciter des écrivains méconnus par la postérité, parfois presque aussi aveugle que la critique contemporaine officielle. Préface de Claire Paulhan. (La Table Ronde, 20,60 €). Tous ces livres ont fait ou feront l’objet de recension et commentaires dans l’émission Français mon beau souci.

*      Dans le numéro d’avril de Service littéraire, entre autres excellents articles, on peut lire une critique érudite, fine et sensible d’Un Amour d’Alicede Francis Coulon (France Univers, avec les « sublimes illustrations » de Christian Lacroix). Article signé d’Alfred Eibel.

*      Les concentrés monographiques publiés par les Éd. Pardès sous l’étiquette « Qui suis-je ? » s’enrichissent de nouvelles figures : Pierre Boutang, Goldoni, Marx, Élisée Reclus, Charles Martel. Chaque volume : 128 pages illustrées, 12 €. sarl.pardes@orange.fr

*     Les 11 et 12 mai à 20 h 30, au Théâtre Confluences, 190 bd de Charonne, 75020 Paris : deux représentations de Jérôme, spectacle chorégraphique librement inspiré du roman éponyme de Jean-Pierre Martinet, par la Cie de danse contemporaine Gé. Vidéos, diffusion d’entretien, lecture d’extraits se mêlent aux évolutions des danseurs-interprètes. Le roman de Martinet a été réédité en 2008 par les Éd. Finitude. Réservation : 06 95 58 75 03. www.jerome.compagniege.fr

*     Rappel : Tyrannie chérie, le nouveau pamphlet de Bernard Leconte, est proposé en souscription par France Univers à prix promotionnel : 14,80 €, jusqu’au 31 mai. L’ouvrage sera vendu ensuite en librairie ou par correspondance 17 €. contact@editionsfranceunivers.com

Lire la suite

Infolettre N° 47 - Mars 2013

26 Mars 2013 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

Les Quolibets de Christopher Gérard à  L’Aigle à deux têtes      G. Morris : le retour à René Benjamin à Deschodt à Londiche  La guerre des langues  à  Ferdinand Bac

*     Lancement de la souscription à France Univers du nouvel ouvrage  de Bernard Leconte,  Tyrannie chérie, pamphlet incisif, cruel et drôle sur les dérives totalitaires de la démocratie. Prix de l’ouvrage en souscription jusqu’au 31 mai 2013 : 14,80 €. À partir du 1er juin, commandé en librairie ou directement chez l’éditeur (vente par correspondance port inclus) : 17 €. Prospectus de souscription, écrire à  : contact@editionsfranceunivers.com

*      Le jeudi 28 mars à 19h, à la Maison de Chateaubriand, conférence-débat par Claude Le Roy, président de la Société des Ecrivains normands : Delphine et René, de l'amour à l'amitié. « La Révolution les a fait souffrir tous les deux. Ils se rencontrent et la passion amoureuse les réunit aussitôt. C'est la liaison du Génie et de la Fée, de la célébrité et de la beauté. Mais en cette conquête du bonheur, René ne tarde pas à freiner l'exaltation de Delphine. Ce grand amour qu'elle appelle de ses vœux va peu à peu s'éteindre. Nulle rupture cependant : l'amitié prend le relais, une amitié fidèle, solide jusqu'au bout du chemin. » Gratuit, sur réservation au 01 55 52 13 00. Maison de Chateaubriand : 87, rue de Chateaubriand , 92290 Châtenay-Malabry. www.maison-de-chateaubriand.hauts-de-seine.net

*      Christopher Gérard était présent au Salon du Livre de Paris, avec son dernier ouvrage en avant-première, Quolibets, en librairie le 17 mai.

*      À l’occasion de la reprise de Cher Menteur au La Bruyère, l’Infolettre avait déploré la présence insuffisante sur les scènes françaises du théâtre de Jean Cocteau. Une jeune troupe, la Cie de l’Étincelle, nous a entendus. Pour le cinquantenaire de la mort du poète, Caroline Rainette a mis en scène dans un décor qui semble un discret clin d’œil à Christian Bérard une des pièces les moins connues de l’auteur de la Machine infernale, bien qu’à l’origine d’un de ses films les plus célèbres : l’Aigle à deux têtes. Jusqu’au 11 mai au Guichet-Montparnasse : 15, rue du Maine 75014 Paris. www.guichetmontparnasse.com

*      On a trouvé dans la boite : Le Bout de l’horreur de G. Morris, une enquête du professeur Rémy Cauvin, roman mi-polar, mi- science-fiction d’épouvante, qui marque le retour de Gilles Morris-Dumoulin pour le plus grand plaisir de ses fidèles (Genèse, 17,50 €) ; par le truchement du poète et critique Daniel Aranjo, le tome 1 des œuvres complètes de Jean Kobs, poète belge d’expression classique et d’inspiration religieuse (20 € aux Éd. Poiêtês, www.poietes.poesie-web.eu) ainsi que deux autres volumes concernant le même écrivain, étudié par le Pr Laurent Fels ; Balzac, pièce en sept actes de René Benjamin, chez Pardès, 1er numéro de la collection « les Cahiers René Benjamin ». Une préface d’Anne Brassié et un avant-propos de Xavier Soleil, auteur d’une biographie de Benjamin chez le même éditeur, éclairent l’œuvre (16 €) ; les Amants du Grand Monde, roman d’Éric Deschodt immergé dans le crépuscule de l’Indochine française (Éd. de Fallois, 19 €) ; la Fugue en émoi (Éd. Christian Navarro, 17 €), recueil de poèmes de Pierre Londiche, également auteur à France Univers et invité permanent de l’émission Français, mon beau souci sur Radio Courtoisie ; Tous ces ouvrages ont été ou seront commentés dans ladite émission.

*      De même y prendra place le numéro de mars du magazine mensuel Le Spectacle du Monde, sous-titré « la Francophonie, bataille d’avenir », où l’on trouve notamment des entretiens avec Marc Fumaroli et Michel Mourlet et un article de Richard Millet. Ce numéro sera le pivot de la prochaine émission, diffusée en direct le 8 avril , de 10 h 45 à 11 h 45 et rediffusée trois fois dans la semaine. A écouter aussi sur la Toile, aux heures prévues de diffusion ou à la demande. www.radio.courtoisie.fr

*      Vient de paraître aux Éd Claire Paulhan le deuxième volume du Livre Journal de Ferdinand Bac, Année 1920. Sorte de Saint-Simon, disait-on, des débuts du XXe siècle, ce descendant de Jérôme Bonaparte observe sans la moindre complaisance les mœurs et coutumes de ses contemporains, avec le détachement qui convient à ce type d’entreprise : « J'écris mes "Souvenirs" et je me moque des éditeurs, de la réclame, de l'argent et de la crise du charbon. » Phrase que tout écrivain digne de ce nom devrait inscrire au-dessus de sa porte. Édition introduite et annotée par Lawrence Joseph.  Collection « Pour Mémoire ». 30 photographies et fac-similés n. & b. 592 pages. 51 €. www.clairepaulhan.com

 

Lire la suite

Infolettre n° 46 - Février 2013

26 Février 2013 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

Raoul Walsh réédité à Bernard Leconte au microà la chronique littéraire de France-Amérique à Gabriel Bacquier et Sylvie

 Oussenko à  Peter Altenberg à  la guerre linguistique

*      Dans leur collection « Patrimoine du spectacle », les Éd. Dualpha ont eu l’excellente idée de rééditer la monographie du grand metteur en scène américain Raoul Walsh, publiée en 1970 par Michel Marmin chez Seghers. Titre : Raoul Walsh ou l’Amérique perdue. La même collection propose quatre ouvrages consacrés à des acteurs célèbres des cinémas français et hollywoodien : Louis de Funès, roi du rire, par le regretté Éric Leguèbe ; John Wayne, un homme, une légende par Christian Dureau ; Jean Gabin, gentleman du cinéma par Jacques Moreau et Philippe Barbier ; Alan Ladd, héros fragile par Jean-Paul Brunet, préfacé par Jean Tulard. diffusion@francephi.com. Site :  www.francephi.com

*      La prochaine émission de Michel Mourlet, Français, mon beau souci, s’intitulera « Plumes libres ».  Invités : Bernard Leconte pour son roman Qu’allons-nous faire de grand-mère ? (Éd. L’Éditeur) et François Kasbi pour Supplément inactuel au bréviaire capricieux de littérature contemporaine, recueil de neuf médaillons littéraires (Éd. La Bibliothèque). On y parlera aussi de la revue Chiendents, qui a publié notamment des dossiers sur Bernard Leconte et Alain Paucard. Sans oublier les chroniques régulières : le Communique de guerre (linguistique) de Marc Favre d’Échallens, « la Minute d’Alfred » (Eibel) et les Infos de Catherine (Distinguin) ; avec la participation habituelle du comédien-poète Pierre Londiche. Diffusion en direct lundi 11 mars de 10 h 45 à 11h 45 ; suivie de trois rediffusions dans la semaine. Pour les dates de rediffusion sur les ondes, et l’écoute en direct et à la demande par Internet, rendez-vous sur www.radio.courtoisie.fr

*      Non content d’avoir remis à flot deux importantes maisons d’édition sur le point de sombrer, Jean Le Gall nous gratifie chaque mois d’une chronique où il aiguise ses humeurs et son humour sur la meule tourbillonnante de l’actualité littéraire.  Le caractère éphémère de ce tournoiement ne lui ayant pas échappé, il s’efforce, souvent avec succès, de fixer l’attention de ses lecteurs sur des valeurs sûres, avec peut-être une préférence pour les écrivains peu compromis avec le Nouvel Ordre Citoyen.  Ses chroniques paraissent dans le plus grand magazine francophone des États-Unis, France-Amérique, et il vous propose même de vous les faire parvenir à domicile, puisqu’il a pris l’initiative d’afficher son adresse  de courriel en bonne place dans sa page : jean.legall1@gmail.com

*       Du 19 au 22 mars, récitals et classes de maître à Dunkerque : au Conservatoire et à l’Auditorium Bizet, avec Gabriel Bacquier, en compagnie de Sylvie Oussenko, mezzo soprano et auteur à France Univers. Elle y a publié les Madrigaux de Bellone, dont l’un des chapitres, « Don Juan ou l’Allemonde » est au programme des comédiens : www.ville-dunkerque.fr . Par ailleurs, Sylvie Oussenko, qui vient de donner un Verdi et un Wagner aux Éd. Eyrolles, signera ses livres le 24 mars au Salon du Livre de Paris.

*       La souscription à Un Amour d’Alice de Francis Coulon, illustré par Christian Lacroix et publié par France Univers (19,90 €), sera close le 28 février. Ce fut un succès, qui prouve une fois de plus l’efficacité de cette formule pour faire exister des ouvrages visant un lectorat exigeant ; ouvrages réputés invendables et qui ont beaucoup plus de chances de durer que la plupart des « produits » de la littérature industrielle pratiquée aujourd’hui. À partir du 1er mars, ce petit livre de bibliophilie à tirage restreint, mais  accessible à tous, pourra être commandé en librairie ou directement chez l’éditeur, pour le même prix : 24 €.

*      En souscription aussi, prochainement à France Univers, un nouvel ouvrage : Tyrannie chérie de Bernard Leconte, essai incisif et cruellement drôle sur les dérives totalitaires de la démocratie. Autre publication à venir chez le même éditeur :  Peter Altenberg, textes réunis et traduits par Alfred Eibel dans le dessein de faire découvrir au public francophone un écrivain viennois de première importance.

*      Le magazine mensuel le Spectacle du Monde doit publier dans son numéro de mars un dossier « Langue française ». Celui-ci comportera notamment un substantiel entretien de François Bousquet avec Michel Mourlet, qui, en qualité d’administrateur de Défense de la langue française, observe l’état de notre langue et en particulier le phénomène géopolitique majeur que constitue la guerre linguistique, ignorée par un grand nombre de Français.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>