Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Infolettre de France Univers

Infolettre N° 48

5 Mai 2013 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

Sarlat 62e à Prix Lyssenko à Le projet de Mme Fioraso à Deux académiciens : Déon et Mauriac à Jérome chorégraphié

*       Du 20 juillet au 5 août, le 62e Festival de Sarlat donnera carte blanche à Jean-Paul Tribout pour dix-huit spectacles d’une grande variété d’époques, d’auteurs et de sujets. Point culminant du festival : Francis Huster mettra en scène et jouera la Guerre de Troie n’aura pas lieu de Giraudoux. Mais on verra aussi Huis clos, la plus dense et la plus forte des pièces de Sartre, et une adaptation de Bouvard et Pécuchet bien propre à aiguiser notre curiosité. Dante et Shakespeare, Cervantès et Molière se croiseront entre la Place de la Liberté, l’Abbaye Sainte-Claire, le Jardin des Enfeus et celui du Plantier. Grâce à l’auteur et metteur en scène Jean-Claude Idée, Montaigne et La Boétie seront de la fête, ce qui ne surprendra personne à Sarlat. D’autres réjouissances vous y attendent. B.P. 53, 24202 Sarlat cedex.Tél. 05 53 31 10 83. Fax : 08 11 48 34 20. festival@festival-theatre-sarlat.com Site : www.festival-theatre-sarlat.com

*      Le 20 avril, en l’Espace Léopold Bellan à Paris, a été décerné par le Comité scientifique du Club de l’Horloge, sous la présidence d’Henry de Lesquen, le Prix Lyssenko 2013. Les heureux ou plutôt malheureux lauréats sont Olivier Roy, islamologue, et Raphaël Liogier, politologue, « pour leur œuvre de dénonciation du mythe de l’islamisation ». (À rapprocher de la publication chez Pardès de Charles Martel, signalée ci-dessous.)

*      Le 6 mai de 10 h 45 à 11 h 45, l’émission de Michel Mourlet Français, mon beau souci, initialement annoncée sur Défense de la langue française et sa revue, sera consacrée à l’Association Avenir de la langue française et en particulier à son actuel combat contre l’anglicisation de notre enseignement supérieur, projet ministériel que M. Jacques Attali lui-même, peu suspect d’obsession identitaire, qualifie de « stupide et dangereux ». Avec Albert Salon, président de l’association, en compagnie de quelques intervenants de poids. Me Amboise argumentera pour le respect de la Loi Toubon. Le comédien Sébastien Poulain, qui joue actuellement au Guichet Montparnasse l’Aigle à deux têtes de Cocteau, dira de son côté son attachement à la langue portée par le théâtre. Avec les rubriques et participants habituels : Catherine Distinguin, Alfred Eibel, Marc Favre d’Échallens, Pierre Londiche. (Trois rediffusions la même semaine.)

*      On a trouvé dans la boite : Sévillanes, le chant d’amour profond pour l’Espagne de Jean Cau, réédité par Atlantica (17 €) ; À la légère, cinq ravissantes et poignantes nouvelles de Michel Déon exhumées de journaux des années 50 par une des meilleures jeunes maisons d’édition actuelles, confrère que nous saluons : Finitude (13,50 €) ;  François Mauriac : journaliste1948-1958, foisonnant tableau, par André Le Gall, de la vie culturelle et politique sous la IVe République, qui rend tristement maigrichonne notre actualité française du XXIe siècle (L’Harmattan, 26 €) ; Une Forêt cachée, par Éric Dussert, une « autre histoire de la littérature » qui s’attache à ressusciter des écrivains méconnus par la postérité, parfois presque aussi aveugle que la critique contemporaine officielle. Préface de Claire Paulhan. (La Table Ronde, 20,60 €). Tous ces livres ont fait ou feront l’objet de recension et commentaires dans l’émission Français mon beau souci.

*      Dans le numéro d’avril de Service littéraire, entre autres excellents articles, on peut lire une critique érudite, fine et sensible d’Un Amour d’Alicede Francis Coulon (France Univers, avec les « sublimes illustrations » de Christian Lacroix). Article signé d’Alfred Eibel.

*      Les concentrés monographiques publiés par les Éd. Pardès sous l’étiquette « Qui suis-je ? » s’enrichissent de nouvelles figures : Pierre Boutang, Goldoni, Marx, Élisée Reclus, Charles Martel. Chaque volume : 128 pages illustrées, 12 €. sarl.pardes@orange.fr

*     Les 11 et 12 mai à 20 h 30, au Théâtre Confluences, 190 bd de Charonne, 75020 Paris : deux représentations de Jérôme, spectacle chorégraphique librement inspiré du roman éponyme de Jean-Pierre Martinet, par la Cie de danse contemporaine Gé. Vidéos, diffusion d’entretien, lecture d’extraits se mêlent aux évolutions des danseurs-interprètes. Le roman de Martinet a été réédité en 2008 par les Éd. Finitude. Réservation : 06 95 58 75 03. www.jerome.compagniege.fr

*     Rappel : Tyrannie chérie, le nouveau pamphlet de Bernard Leconte, est proposé en souscription par France Univers à prix promotionnel : 14,80 €, jusqu’au 31 mai. L’ouvrage sera vendu ensuite en librairie ou par correspondance 17 €. contact@editionsfranceunivers.com

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article