Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Infolettre de France Univers

INFOLETTRE N° 7. Mars 2009

4 Mars 2009 , Rédigé par France Univers Prom Publié dans #Information culturelle

« Présence du Cinéma » en fac-similé¨Après « les Maux de la langue », publication de « Français, mon beau souci »¨Lilith  Production¨  Sylvie Oussenko chez Eyrolles¨ André Fraigneau et

Simenon vus par Raphaël Sorin¨Hommage à Pierre Jourdan

 

  • Les Éditions France Univers préparent une réédition en fac-similé et en trois volumes des 25 numéros de la « mythique » revue Présence du Cinéma, réédition espérée depuis longtemps par de nombreux cinéphiles. Seuls quelques rares exemplaires d’une demi-douzaine de numéros sont en effet encore disponibles (et vendus par correspondance dans le catalogue de France Univers). Rappelons que Présence du Cinéma a été fondée en 1959 par Jean Curtelin, futur scénariste-dialoguiste, auteur de pièces de théâtre, d’ouvrages satiriques et d’un film singulier : Suivez mon regard, avec une affiche de rêve (Arditi, Brialy, Audran, Carmet, Galabru, Duchaussoy, Bruel et vingt autres…) Après 8 numéros, la revue devint l’« organe officiel » des mac-mahoniens et post-mac-mahoniens jusqu’à sa disparition fin 1967.
  • Autre ouvrage en préparation chez le même éditeur : Français, mon beau souci, en écho à l’émission thématique très suivie par les 600 000 auditeurs fidèles de Radio Courtoisie, consacrée à la langue française dans ses rapports avec tous les secteurs de l’activité sociale. Après le succès, qui se prolonge, de la réédition augmentée des Maux de la langue, Michel Mourlet a réuni sous ce titre (allusion à un vers célèbre de Malherbe) divers travaux : études, articles, conférences, ayant trait à la souveraineté linguistique et culturelle de la France. Sous-titre du livre : Une certaine idée de la langue.  
  • Certains de nos lecteurs ont remarqué les films produits par Lilith Production, dont le Journal en ligne Carnet de route s’était fait, il y a quelques mois, le propagandiste, au motif qu’un vrai talent au service d’une écologie de gauche à la fois honnête et intelligente  n’est  pas ce qu’il y a  de plus répandu. Pour plus ample information,  on  peut

 cliquer sur le lien suivant : http://www.film-documentaire.fr/search.php?action=store&t=adv&data=film&adv_generique=Lilith+production&retour=%2Ffilm.php%3Fid%3D7789

  • À l’occasion de la remise du Prix de poésie Liliane Crivel  le 13 mars au Parlement de Navarre à Pau, Sylvie Oussenko, la lauréate, y signera ses livres, notamment les Madrigaux de Bellone (nouvelles, France Univers), sa traduction de trois textes médiévaux adaptés par Ludwig Tieck (Éditions Grèges), ainsi que Chopin, vie et œuvre (avec en prime, dans une pochette brochée à l’intérieur, un  infodisque d’une heure) et l’Opéra tout simplement, tout récemment parus chez Eyrolles.
  • Devant l’accueil réservé par le public à ces deux  derniers ouvrages, les Éditions Eyrolles viennent de commander à leur auteur une monographie de Schumann, à paraître en octobre.
  • En prélude à la publication de Français, mon beau souci, Michel Mourlet entame une série de conférences sur le thème Langue française, bilan et perspectives : « Dans quel état se trouve-t-elle à l’intérieur de nos frontières, après soixante ans de pénétration tantôt insidieuse, tantôt ostensible, de l’anglo-américain, favorisée par la démission des « élites », alors que dans le même temps s’appauvrit la communication urbaine et scolaire ? Quelles sont les chances du français de conserver son rang de langue internationale ? » Première étape à Sceaux, en l’Ancienne Mairie, le 7 mars à 15 h.
  • Le Jeudi 5 mars à 18 h 30, à la librairie Le Dilettante (19, rue Racine, Paris VIe), Raphaël Sorin signera son nouveau livre d’entretiens avec vingt et un écrivains, parmi lesquels Fraigneau et Simenon : 21 Irréductibles (Éditions Finitude).
  • Dans le prolongement de leur action en faveur de la sauvegarde du chant français, après leurs deux émissions consacrées à ce sujet, Michel Mourlet et Catherine Distinguin rendront hommage à Pierre Jourdan, qui dirigea jusqu’à sa mort en aoüt 2007 le Théâtre impérial de Compiègne. Parmi les invités : Gabriel Bacquier et la grande interprète de Berlioz, Olivier Messiaen, Gounod, Massenet, la soprano Michèle Command. (1e diffusion et en direct : lundi  16 mars à 10 h 45, sur Radio Courtoisie.)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article